samedi 14 mars 2020

Pourquoi les entreprises ou startups de la RDC meurent-ils avant 5 ans ?



Mon entreprise n’évolue pas du tout pas,
J’éprouve des difficultés avec la rentabilité, vente de mes services,
La performance de mon équipe ne pas à la hauteur de la demande de ma clientèle,
Mes produits écoulent difficilement,
Mon équipe ne pas motiver.
Etc….

Tels sont les signes qui vous annonce que les choses vont mal et que votre entreprise risque de fermer.
Typiquement, 80% des entrepreneurs ne veut pas les voir ou évite de les percevoir.
Non il ne s’agit pas d’une chronique épidémie ou virus à l’exemple de Coronavirus ou d’Ebola, mais de la dure réalité aujourd’hui. Loin de décourager les porteurs des projets, les startapeurs ou les entreprises à la création d’entreprise.  Simplement, force est de constater que les statistiques des startups qui disparaissent sont inquiétantes. Et pour partie, on pourrait améliorer leur situation, pour pas mal de raisons, même si pour d’autres, la loi du marché est intraitable… Parce que si ces petites entreprises censées grandir sont dynamiques et fleurissent plus facilement sous l’ère numérique, elles n’en demeurent pas moins extrêmement fragiles. Et ce sous plusieurs influences

Voici les pistes qui peuvent vous éclairer sur votre situation actuelle et à savoir, de quoi s’agit-il et par où diagnostiquer ou analyser :

Erreur 01 : Vous cherchez à promouvoir vos activités et attirer de la clientèle pendant que les axes fournisseurs, Gestion clients, qualité service ne répondent à la hauteur de la demande et de la satisfaction client et ce, en tenant également compte de votre marché, marché concurrentiel.

Erreur 02 : Vous croyez tellement à votre projet d’entreprise au point que vous négligez la concurrence, faible ou petite soit-elle, et ne cherchez même pas à garder un éveil concurrentiel de votre marché projet ou d’entreprise.

Erreur 03 : La perte des partenaires financiers, ceci est un indice de risque qui dans un sens ou l’autre, donne à réfléchir. L’entrepreneur doit pouvoir comprendre pourquoi cette déconnection de la ficelle. S’il s’avère qu’après diagnostique, la raison cadre sur la durée (dépassée) de remboursement, la rentabilité, la perte des clients, la non performance du personnel ou la manque d’innovation. L’entrepreneur devra ensemble avec son corps administratif remédier au problème dans un bref délai.  

Erreur 04 : Cible non définit, beaucoup des entreprises se lancent dans le marché sans savoir réellement ou concrètement à qui profitent ou profitera mes produits ou services. De cette manière, vous perdez plus des temps d’acquisition des clients car vous n’êtes pas précis dans vos actions marketing consistant à attirer la clientèle.

Erreur 05 : Des difficultés au niveau de la conversion des visiteurs en prospects, des prospects au clients et du client en Ambassadeur service ou produit. Votre entreprise doit vivre, elle a comme moteur la clientèle qui est votre et doit être votre cible. Vous devez connaitre à chaque étape de la transformation de votre entonnoir de conversion (Voir la méthode AIDAR) comment et par quel moyen attirer de la clientèle, comment les transformer en prospects et en fin en Ambassadeur. Garder en esprit que l’important n’est pas seulement de vendre des services ou des produits mais aussi de faire de ces clients qui vous achètent déjà des fils conducteurs transmissible de votre service alimenter par le vécu (satisfaction) de bouche à oreille. Cela permettra à votre entreprise une vie pérenne.     

Erreur 06 : Connaitre sa performance, 15% seulement des entreprises qui exploitent en RDC se donnent la peine d’une étude du marché, de la consommation pour leurs permettre de se monter une stratégie solide de pénétration du marché. Ainsi elles apprennent du marché le 80% de ce qu’ils auraient dû connaitre déjà au lancement et cela occasionne des chutes.          

Erreur 07 : Accrocheur au fournisseur. Bon nombre des entreprises, start-up’s constituent leurs socles de force sur la fidélité fournisseur, ce qui ne pas une mauvaise chose. Mais cependant, comme le cicle d’acquisition client, le fournisseur en a un également. Votre fournisseur peut devenir dangereux et nuire au bon fonctionnement du dossier client, justement en ce qui concerne les prix des articles, produits ou services car liaison y est.

Erreur 8 : La routine. Faire les choses comme on nous les a apprises dans les universités. Etude de marché + Business plan + Questionnaire + teste du produit ou service sur le marché auprès des petits groupes de consommateurs. Cette méthode ne pas mal mais dites-vous que le monde évolue, et les méthodes, procédés, procédures, règles et technologies évoluent également. Une raison de plus pour vous d’approuver après mille est une réflexion une stratégie qui tient avec votre type, secteur projet.  

Que devez-vous faire par conséquent ?

Le corps administratif ou le manager n’ont toujours pas été surprises de la fermeture d’une boite (entreprise). Avant la mort d’une entreprise l’intuition managérial amène à réfléchir sur des questions de bon fonctionnement, comment résoudre ce problème et de quand le résoudre.  

Chez Wiyass Consulting, nous offrons un service d’accompagnement des entrepreneur start’up, entreprises et ou porteurs des projets pour garantir la réussite de leurs projets d’affaires / d’entreprendre. Des formations sur mesures, particulières en référence du besoin réel qu’éprouve votre vie d’entrepreneur ou votre entreprise dans l’objectif de remonter la pente et vous aider à atteindre votre vision.
Ces formations ne sont pas seulement basées sur les techniques, les méthodes, le renforcement de votre relation client, le management de votre équipe, le gagne gains rapides. Mais, Il s’agit également de vous aider à bâtir une entreprise durable.
Reservez-ici : 
 ici : https://docs.google.com/forms/d/12s9_dpRKvPgvhzFeOfNqbUARdCtEvkGplvyAz-IKj9M/prefill

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire